Marc Sangnier

Búsquedas relacionadas con Marc Sangnier: Emmanuel Mounier

Sangnier, Marc

 
(1873-1950) Político y sociólogo francés. Fundó el grupo católico llamado Le Sillon, de tendencias innovadoras.
Ejemplos ?
Lors du congrès national de 1905, près de mille cercles venus de la France entière sont ainsi représentés, l'année de la publication du roman de George Fonsegrive (qui avait permis le premier à Marc Sangnier d'exposer ses idées à un vaste public dans sa revue La Quinzaine), Le Fils de l'Esprit.
Le Sillon est donc un mouvement laïque, ce qui n'empêche pas qu'il soit aussi un mouvement profondément religieux.» «À cette époque, les catholiques épousaient les idées de la droite ou de l'extrême droite, par ailleurs le Syllabus du Pape Pie IX de 1864 condamnait le libéralisme. Marc Sangnier, catholique fervent, mais «sans pantoufles cléricales», lui, se disait républicain de gauche, même d'extrême gauche.
Charles Maurras entame alors une violente polémique avec Sangnier, publiant une série d'articles dans la Revue d'Action française et dans La Gazette de France qui sera plus tard réunie dans son ouvrage Le Dilemme de Marc Sangnier, lui-même repris en 1921 dans le recueil intitulé.
Il déplore qu'un trop grand nombre de prêtres se fassent les apôtres de ces erreurs et les invite à se replacer désormais sous l'autorité du clergé. Marc Sangnier se soumet à la directive, mais décide peu après d'abandonner l'action religieuse pour la politique.
Puis réhabilitée par Pie XII en 1939, juste après son élection au pontificat. Marc Sangnier fonde un quotidien, La Démocratie, puis, en 1912, la Ligue de la jeune République.
L'année suivante est fondée à son initiative la Ligue Française pour les Auberges de Jeunesse. Marc Sangnier crée un nouveau périodique, L'Éveil des peuples, afin de faire connaître ses idées.
El 'Instituto Marc Sangnier', fundado por su hijo Jean (1912-2011), conserva archivos y documentos que permiten mejor conocer a este personaje, junto a recordatorios de los movimientos a los que estuvo ligado.
Marc Sangnier (París, Francia, – París, Francia,), fue un periodista y un político francés. Creador del movimiento Le Sillon, fue uno de los promotores del catolicismo democrático y progresista.
Nacido en un entorno burgués parisino, fue hijo de Félix Sangnier (1834-1928) y de Thèrèse Lachaud (1846-1920), así como nieto de Charles Lachaud (1817-1882, originario de Treignac –Corrèze–) y de Louise Ancelot (1825-1887, ahijada y legataria universal de Alfred de Vigny). Marc Sangnier recibió una educación profundamente cristiana, en el Colegio Stanislas de París, entre 1879 y 1894.
Expuso que la obra de Maritain se asentaba en la de Felicidad Roberto de Lamennais, en la de Marc Sangnier y en la de Le Sillon; afirmó que el antropocentrismo de estos autores era incompatible con la fe católica.
(con Léon de Montesquiou, Dr Le Fur, Dr Rondeau, Marc Sangnier, Henri de Larègle y Gustave de Lamarzelle), Nos Traditions nationales, comment les défendre?
También fue editor. Encuentro Marc Sangnier y fue uno de los jefes de la démocratie chrétienne (democracia cristiana). En 1924, fundó La Vie catholique (la vida católica), y en 1932 el diario L'Aube.